Mare à crapauds à Pissevache

Le WWF VS a participer financièrement aux travaux d'aménagement de mares pluviales pour le crapaud sonneur à ventre jaune au lieu-dit « la Pissevache » proche de la commune de Vernayaz dans le Valais.

L'étude et la mise en place du projet a été assurée par le bureau Drosera.

Le projet

En 2015, l'aide du WWF VS a été demandé afin de pouvoir assurer la réalisation d'un grand projet de sauvegarde d'un batracien protégé en Suisse et très menacé à moyen terme en Valais, le sonneur à ventre jaune.  

Une petite population de sonneurs est actuellement encore présente sur le site du Fond du Mont, sur la commune de Vernayaz, mais son maintien n’est pas assuré en raison du manque de petits plans d’eau pouvant lui servir de site de reproduction

Ainsi, le site de la Pissevache a été retenu pour la réalisation d'un ensemble (environ une douzaine) de petits plans d’eau (flaques et gouilles1) temporaires, de taille et de profondeur variées (entre 30-60 cm), favorables au crapaud sonneur à ventre jaune.

Le site a été choisi car il se situe en lisière forestière, présente naturellement un aspect pionnier et offre déjà plusieurs zones de dépression. Ce site est également peu dérangé et ne sera pas soumis à des contraintes d'utilisation du territoire. Par ailleurs, il se situe à moins d'1km d'une petite population existante de crapauds qui pourrait ainsi s'étendre.  

Le projet de mares à Pissevache servira donc de complément aux mesures présentes à Fond du Mont et a comme but d’augmenter les chances de maintien, voire d’expansion de cette espèce au niveau local (diversification des plans d’eau potentiellement favorables à sa reproduction). 

Le projet « Pissevache » à Vernayaz, pour crapauds sonneurs opérationnel !

Le chantier d'aménagement de mares pluviales pour crapauds sonneurs au lieu dit « Pissevache » à Vernayaz s'est en effet achevé à la fin du mois de juin.

Ce sont en définitive treize mares qui ont été creusées, réparties et configurées de façon à favoriser la venue sur le site de ces amphibiens, en forte régression dans nos contrées, et à créer les conditions propices à leur reproduction naturelle (voir photos ci-après).

L'aboutissement de ce projet est déjà un succès, car avant même que le chantier soit terminé, plusieurs individus avaient déjà pris leurs quartiers dans ce biotope fraîchement aménagé et selon le dernier recensement du biologiste chargé du suivi, une vingtaine de sonneurs occupe déjà les lieux (voir photos ci-après).

Les trois ans d'efforts fournis, la ténacité et la volonté sans faille d'aboutir ainsi que les conseils avisés du biologiste ont donc été payants et le WWF Valais romand peut être fier de sa première réalisation sur le terrain de son nouveau programme « connexions naturelles », contribuant ainsi de façon certes modeste, mais appréciable à la protection et à la sauvegarde de cette espèce emblématique menacée.

Un grand merci aux donateurs de leur soutien financier, à la commune de Vernayaz de sa mise à disposition du foncier, au biologiste Jérôme Fournier de sa disponibilité et de ses conseils avisés et à l'entreprise Rithner SA de son travail soigné. 

(Photos Jérôme Fournier)

15 Oct. 2018 : Entretien des mares à crapauds sonneurs de la Pissevache à Vernayaz

Trois mousquetaires bénévoles débroussaillant le site des futures mares à crapauds sonneurs de la Pissevache le 15 décembre 2016

 

Feu vert pour les mares pluviales à crapauds sonneurs à Vernayaz

Il y a un certain temps déjà, une personnalité éminente, membre du WWF Valais, fit un généreux don à cette association avec le souhait qu'il soit affecté à un projet concret de protection de la nature.

Récemment - et c'est là le fruit d'une heureuse coïncidence -, ce voeu a trouvé écho avec la volonté exprimée par le WWF Suisse de voir ses différentes sections s'impliquer dans de actions concrètes sur le terrain, qu'il s'agisse de renaturation, de sauvegarde de la biodiversité ou encore d'aménagement de connexions naturelles, dans le monde agricole notamment.

Fort de ces impulsions, le WWF Valais s'est mis à recherche d'un projet répondant à ces critères et faisant siennes les conclusions d'un biologiste mandaté à cet effet, il s'est approché de la commune de Vernayaz en lui proposant l'aménagement de mares pluviales à crapauds sonneurs sur deux parcelles publiques proches de la cascade de la Pissevache. Endroit discret, à l'arrière d'une digue de protection, ce site constitue en effet un endroit idéal pour l'accueil et le développement d'une population de ces amphibiens. Cette collectivité locale ayant donné son aval à ce projet, la procédure administrative habituelle a été engagée afin d'obtenir toutes les autorisations nécessaires à cette réalisation.

C'est aujourd'hui chose faite : la Commission cantonale des constructiions vient en effet de délivrer l'autorisation de construire et les travaux vont donc pouvoir commencer à bref délai.

Le WWF Valais se réjouit à plusieurs titres de cette issue favorable : non seulement elle répond aux souhaits du donateur et du WWF Suisse, mais elle s'inscrit parfaitement dans l'ensemble des mesures prises dans le secteur du Coude du Rhône pour protéger concrètement le crapaud sonneur à ventre jaune dont une forte régression a été constatée dans le canton. Ce projet correspond aussi à la volonté et aux efforts de l'Etat du Valais qui, prenant conscience du recul de cette espèce, entend contribuer à sa protection et à son essor.

Il est possible de se faire déjà une idée de l'emplacement de ces futures mares en consultant les photos ci-après.

 
.hausformat | Webdesign, TYPO3, 3D Animation, Video, Game, Print